Des séances scolaires sont régulièrement organisées : le côté ludique et la pédagogie à la fois est d'un grand intérêt aussi bien pous les enfants que pour les enseignants.


A ce jour, plus de 300 séances scolaires ont été données.


Le meilleur tarif est étudié selon le nombre de séances demandées. Possibilité de 2 à 3 séances par jour.


CONCERTOONS à partir de 3 ans et primaires


CARTOONS CIRCUS à partir de 3 ans et primaires


TOMBE DE LA LUNE à partir de 6 ans


LES TROIS AGES à partir de 6 ans


Tout film de votre choix en piano solo : Buster KEATON, C Chaplin, Harold Lloyd - à partir de 5 ans


PIERROT ET PIERETTE à partir de 6 ans

Cette rencontre « Musique et cinéma » est le fruit d'expériences de transmission et de partage, notamment à L'Alhambra avec Jean-Pierre Daniel il a été finalisé lors des assises de « Ecole et Cinéma. Lors des rencontres à Porquerolles a été confirmée l'urgence de répondre à une vraie demande : des moments où le public peut rencontrer un musicien compositeur, et échanger avec lui. Une version de cette rencontre a été partagée avec les représentants de « Ecole et cinéma » à Rochelle.


Ce partage ne propose pas une approche raisonnée, didactique de la musique au cinéma. Il propose plutôt de porter à la conscience des enfants, des étudiants ou des enseignants, d'une manière sensitive, émotionnelle, active, l'importance considérable des interactions entre l'image et le son - pris ici dans son sens le plus large, celui de la piste sonore intégrant les bruitages, la voix, l'instrumental... Et aussi le silence.


Grâce à une expérience de 25 années de compositions musicales originales sur l'image, je porte et partage le regard sensible du musicien sur l'éventail des complicités multiples mises en jeu. Sens, contresens, contrepoint, action sur la perception du montage, du temps, du rythme, focalisation ou éloignement, glissement des plans d'intérêt... Le son doit toujours être d'un parti pris, même celui de l'indifférence. Il impose de fait une grille de lecture d'autant plus puissante qu'elle s'imprime souvent de manière inconsciente, à l'instant même de la perception de l'image qui semble alors être seule porteuse du sens.


Découverte passionnante ! La musique et la bande sonore offrent à l'image une dimension précieuse : la subjectivité, la relativité. L'émotion dépasse le contour précis et imposé de l'image pour résonner librement à la sensibilité profonde et unique de chaque spectateur.


Articulé autour d'un montage intuitif d'extraits de films, porteurs d'exemples significatifs et ouvrant sur des échanges libres et vivants, cet atelier propose de partager un véritable moment de cinéma où il est question d'une histoire d'amour centenaire : celle du cinéma et de la musique.

Ateliers de création sonore Ciné-Junior sur film muet

Pour enfants n'ayant pas de pratique musicale.


Le principe :

Création d'un accompagnement sonore sur un film muet, qui sera jouée en ciné-concert (en public et en direct). A destination d'enfants de maternelles ,primaires et collèges, qu'ils aient une pratique musicale ou non: - écriture de textes, bruitages divers, chants, etc... Possibilité de mélanger les âges Participation active des encadrants souhaitée.


Direction artistique, intervenant : Roberto Tricarri

Celui-ci reste ouvert à toute suggestion, et s'adapte dans la mesure du possible, aux contingences techniques, aux plannings et aux souhaits des animateurs.


Période de création : souple, idéale soit sur deux mois soit plus ressérée sur un mois. A voir.

Une action d'éducation artistique articulée autour du rapport entre l'image et le son sera proposée au cours 5 séances menant à une démarche de création.


Intérêts pédagogiques :

Ce travail enseigne l'élaboration d'une oeuvre (création collective et individuelle), l'apprentissage et l'interprétation d'une partition sonore avec l'image: jeux d'humeur, intention, souffle, énergie, distanciation, parti pris, neutralité ou synchronisation parfaite au rythme des images et à la gestuelle d'un personnage...

Cette création ciné-concert développe chez l'enfant :

La créativité, le sens de l'oeuvre collective, la précision et la rigueur, l'attention, le sens de l'anticipation, la gestion de son énergie, la confiance en soi, la mémoire et aussi la joie de l'improvisation.


Les objectifs :

• développer une forme artistique de spectacle vivant peu fréquente : le ciné-concert ;

• diversifier les publics à partir d'une opération jeune public avec une diffusion intergénérationnelle (public familial) ;

• proposer un projet d'éducation artistique ambitieux autour d'une approche transversale mêlant musique et image ;

• valoriser la démarche de création du jeune public.


Plus déplacement de Roberto Tricarri, plus repas et hébergement éventuel.

Le principe


Formation d'un orchestre d'élèves-musiciens pour un concert public accompagnant en direct la projection d'un film muet.


L'orchestre


Sans limite d'effectif, il est ouvert à tous les éléments de classes des écoles de musiques ou de conservatoires, ainsi qu'à leurs professeurs si ceux-ci le désirent.

Le but est de faire participer le plus grand nombre possible d'élèves, quel que soit :

• leur âge (enfants ou adultes),

• leur instrument,

• leur niveau.


La musique


Les compositions originales sont écrites par Roberto Tricarri. Il en assure les arrengements et les adaptations spécifiques aux possibilités de l'orchestre. On peut dire que chaque création est... une musique à la carte.


Les intérêts pédagogiques


Ils sont multiples :

• Motivation pour un projet ludique et extra-scolaire en complicité avec chaque professeur.

• Partage d'un projet original favorisant les relations inter-classes instrumentales aussi bien qu'inter-écoles.

• Progrès : des progrès certains ont étés remarqu"s pour chaque élève.


A l'occasion de ce travail musical d'ensemble, l'exécution d'un cinéma-concert entraîne chaque musicien à progresser :

• en adaptabilité,

• en rigueur et précision (demandés par la synchronisation parfaite avec l'image),

• en improvisation,

• en concentration.


• rencontre avec la scène : avec les exigences du spectacle vivant.

Oeuvres pour orchestres d'élèves : CREATIONS CINE CONCERT JUNIOR

Compositions pour 60 à 110 musiciens

• Ecole de musique de LA MURE (38) - 1988

• CLUSES (74) - 1990

• CAEM de VALREAS (84) - 1991

• Ecoles de musique de CLUNY - 1992

• Ecoles de musique du Grand ALES (30) - 1993

• Ecoles de mus. de l'Hérault - 1995

• CAEM de VALREAS (84) - 1996

• Ecoles ADDM 34 - MONTPELLIER - 1997

• CAEM de BAYONNE - CAEM SUD - 2000

• Orchestre d'harmonie (70 musiciens) Adama/Assecarm : Laon, Soissons, festival du film d'AMIENS - 2001

• Conservatoires du Val de Marne pour Ciné-Junior 94 - 2004

• Conservatoire de musique au Théâtre NIMES - 2004

• Ecole de musique de CUSSET - 2005

• 3 Conservatoires du Val de Marne, ADIAM - 2007

• Ecole de musique de ST JEAN DE VEDAS (34) - 2007 DRAC L.R. - Conseil Régional LR- Conseil Général Hérault

• Conservatoire de musique NIMES - 2009

• Ecole de musique CUSSET - 2013

• En cours: école de musqiue de BEAUMONT DE L'ADDA 82 - 2014

Conditions Générales - Design réalisé par Méloméli - Site développé par Arthur Raineau